ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

Comment réagir face à cet amalgame? Le négus est-il un compagnon? Sheykh Al-Fawzân

Comment réagir face à cet amalgame? Le négus est-il un compagnon? Sheykh Al-Fawzân Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en Lui donnant des associés... Comment réagir face à cet amalgame? Posted: 02 Mar 2013 05:42 AM PST بسم الله الرحمن الرحيم Au cours d'un entretien réalisé par certains de nos frères salafis de la ville de Cologne (en Allemagne) avec le Cheikh Muhammad ibn Haadî Al Madkhaalî -qu'Allaah le préserve- lors de leur venue à Médine, la question suivante fut posée au Cheikh: "Il s'agit de la dernière question par laquelle nous clôturerons, in shaa Allaah. Donc, comme j'y ai déjà fait allusion au début de notre entretien, la situation est telle qu'actuellement en Allemagne les "takfîris" ont gagné du terrain et font parler d'eux, alors que les médias les présentent comme étant eux les "salafis" et mettent en garde contre eux, chose qui a contribué à salir l'image de l'Islaam et des "salafis" en Allemagne. Comment devons-nous donc réagir et nous comporter vis-à-vis de cette situation problématique?" La réponse du Cheikh: "Ceux-ci, il faut clairement exposer aux gens là-bas, en Allemagne, leur cas en écrivant dans la presse et les journaux qui y sont diffusés, disant que nous les musulmans et plus particulièrement les "salafis"...il est du devoir des "salafis", les partisans de la Sunnah [ar.:ahl us Sunnah], de se désavouer de cela, de déclarer ouvertement leur désaveu, le faire publier dans les médias par tous les moyens dont ils disposent, tout ceci afin qu'ils ne soient pas assimilés à ces gens [ou que leurs actes ne leur soient pas attribués]. Ainsi, ils acquittent et innocentent: Premièrement : la religion d'Allaah de ces actes et de ces personnes déviantes. Deuxièmement: ceci leur sera profitable; ceci leur sera profitable non seulement auprès d'Allaah, en évitant d'être la cause de l'égarement des gens en les laissant penser que ceux-ci sont des "salafis", mais cela leur profitera aussi ici-bas. Ainsi de cette manière, ces gens-là -les mécréants- seront en mesure de faire la distinction entre ces prétendus ["salafis"] et les véridiques, les loyaux. Ceci est une chose. Ensuite, la seconde démarche consisterait à se présenter auprès de l'État, de porter plainte au nom des "salafis" du lieu en question en leur expliquant, comme je vous l'ai déjà dit précédemment, que nous autres "salafis" répliquons à ces personnes depuis bien avant que vous-mêmes ne leur répliquiez et que vous ne les critiquiez, ainsi nous réprouvons la voie qu'ils suivent de même que la réprouvent depuis longue date les grands "imaams" de l'Islaam chez nous, dans notre religion, la religion de l'Islaam. Il n'est donc pas permis et est inadmissible que vous nous assimiliez à ces gens-là, et que vous attribuiez leurs actes à l'Islaam, car certes l'Islaam et les musulmans sincères sont innocents de leurs actes. Portez ainsi l'affaire devant l'État, présentez-la aux institutions responsables, et si Allaah le veut Il réalisera par ce biais de grands bienfaits." FIN pour écouter ou lire l'original de la fatwaa en arabe: http://ar.miraath.net/fatwah/5511 pour revenir en l'entretien dans son intégralité: http://ar.miraath.net/audio/4710# Traduction et adaptation en langue française: Abû Ismaa°îl Al Andalussî. 04/1434 - 03/2013 Le négus est-il un compagnon? Sheykh Al-Fawzân Posted: 02 Mar 2013 01:17 AM PST Question: Éminent Sheykh, qu'Allah vous accorde la réussite! La personne demande: Le Négus (roi d'Abyssinie) qui s'est convertit et est mort à l'époque du Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) est-il considéré comme étant un compagnon? Réponse de Sheykh Sâlih Al-Fawzân (Hafidhahoullah): Non, car il n'a pas vu le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui). Cependant, il est considéré comme faisant partie des Tâbi'îns (successeurs des compagnons). Celui, qui a eu foi en Lui durant son époque (Paix et Salut d'Allah sur Lui) mais qui ne l'a pas vu, est considéré comme faisant partie des Tâbi'îns. Na'am... Ecouter l'audio Traduction: www.sounnah-publication.com Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en Lui donnant des associés... Posted: 02 Mar 2013 02:31 AM PST Question: Éminent Sheykh, qu'Allah vous accorde la réussite! La personne demande: Quel est le sens voulu par la parole d'Allah Ta'âlâ (selon la traduction du sens du verset): {Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en Lui donnant des associés.}[Sourate Youssouf, verset 106]. Le sens voulu désigne t-il l'association mineure? Réponse de Sheykh Sâlih Al-Fawzân (Hafidhahoullah): {Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah...} c'est à dire croient en l'unicité de la Seigneurie [At-Tawhid Ar-Rouboubiyyah] {...qu'en Lui donnant des associés} dans l'unicité de l'adoration [At-Tawhid Al-Oulouhiyyah]. Voilà la signification du verset et Allah est le plus savant! Car les associateurs croient en Allah à travers l'unicité de la Seigneurie tout en étant associateurs dans l'adoration. Na'am... Ecouter l'audio



08/03/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres