ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

hadith charif

Mon bien-aimé m'a ordonné sept choses
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Dhar (qu'Allah l'agrée), mon bien-aimé (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) (1) m'a ordonné sept choses:
- d'aimer les pauvres et de me rapprocher d'eux
- de regarder celui qui est en dessous de moi et de ne pas regarder celui qui est au dessus de moi (2)
- d'entretenir les liens de parentés même si eux me tournent le dos
- de ne rien demander à personne
- de dire la vérité même si c'est difficile
- de ne pas craindre pour Allah les reproches de ceux qui font des reproches
- de répéter beaucoup -Il n'y a de force et de puissance que par Allah- car ces paroles viennent d'un trésor sous le trône (3) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°2166)



(1) Il s'agit du Messager d'Allah (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui).

(2) Ceci concerne les choses de la vie d'ici bas par contre en ce qui concerne les choses de la religion la personne doit toujours regarder et prendre exemple sur ceux qui sont meilleurs qu'elle.

(3) En Phonétique: -La Hawla Wa La Qouwata Illa Billah-
En Arabe:


Cheikh Abder Razaq Al Abad a dit dans son livre Al Hawqala p 48: « Certaines personnes se trompent dans l'utilisation de cette parole, ils l'utilisent comme une parole de regret et ne comprenne pas d'elle le sens de la demande de secours. Cheikh Al Islam Ibn Taymiya a dit: Ceci car cette parole est une parole de demande de secours et pas une parole de regret. Beaucoup de gens la prononce lors des malheurs comme un regret et ils la disent par plainte et pas par patience ».
 
 




 


20/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres