ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

les innovateurs

http://shrajhi.com/Books/ID/86                                                 pixiz-513c70e071ecd-1.jpg
http://archive.org/download/WAQ41814/10_41823.pdf


Question : Celui qui tourne autour d’un tombeau ou commet quoi que ce soit comme acte menant au polythéisme par ignorance, c’est à dire en étant ignorant que ce qu’il fait est du polythéisme, est-il excusé par cela ? J’espère une réponse détaillée. Réponse : Il y a deux avis chez les savants à ce sujet, qui est le fait de faire la distinction entre avant et après l’envoi du prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- : Les gens de la fatrah sont ceux avant l’envoi du messager. Les savants ont parlé d’eux, disant qu’ils seront testés le jour du jugement. Mais après l’envoi du prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- et la révélation du Coran, Allah ta‘âlâ a dit : « Nous ne châtions personne avant de lui avoir envoyé un messager. » Or Allah a envoyé le messager et révélé le Coran, alors est-ce qu’un polythéiste est excusé lorsqu’il se fait tromper à tourner autour des tombeaux et de les invoquer, de sacrifier pour elles et que les savants du mal le trompent, il est donc aveuglé et ne distingue plus le vrai de la tromperie des savants maléfiques qui le trompent et lui embellissent le polythéisme ? Certains savants ont dit : Dans un tel contexte, il est excusé, mais nous agissons envers lui comme nous agissons envers les polythéistes : on ne les lave pas, on ne prie pas sur eux, on ne les enterre pas dans les cimetières des musulmans. Par contre dans l’au-delà, son sort appartient à Allah et son statut est celui des gens de la fatrah. C’est cet avis là qu’avait l’imam Mouhammad ibn ‘Abdelwahhâb Qu’Allah lui fasse miséricorde, il dit : « Nous n’excommunions personne tant que la preuve ne lui a pas été établie. »(*) D’autres savants ont dit : Personne n’est excusé par l’ignorance après l’envoi du prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- car Allah a dit « Nous ne châtions personne avant de lui avoir envoyé un messager. » Allah a envoyé le messager, révélé le Coran, et les textes sont clairs dans la dénonciation du polythéisme et la mise en garde contre, ils ne sont donc pas excusés. Ce sont deux avis des gens de science que cheykh Al Islâm Ibn Taymiya ainsi que d’autres ont cité. Quoi qu’il en soit, ceux qui sont d’avis qu’il est excusé disent que dans ce bas monde, on agit avec lui comme avec les polythéistes : on ne les lave ni ne prie sur eux, ni ne les enterre dans les cimetières des musulmans, ni ne donne d’aumône, et on ne fait pas le pèlerinage pour eux, et on ne demande pas le pardon ni la miséricorde pour eux. Par contre dans l’au-delà, sont sort est entre les mains d’Allah.


* « Question : Il nous est apparu de votre réponse, que celui qui croit en Allah et Son messager, et qui dit ou fait une chose qui consiste en une mécréance en l’ignorant, vous ne lui donnez pas le statut du mécréant tant que la preuve ne lui a pas été établie...

Hamad ibn Nacir et les enfants de l'imam ibn 3abd alwahhâb ont dit :
« Nous disons: Lorsque quelqu’un commet de la mécréance ou de l’idolâtrie par ignorance, sans personne pour l’en prévenir, alors nous ne lui donnons pas le statut du mécréant tant que la preuve ne lui a pas été établie. Cependant, nous ne lui donnons pas non plus le statut du musulman, mais nous affirmons que ses agissements sont mécréance désacralisant le sang et les biens. Et même si nous ne donnons pas à cette personne le statut du mécréant, du fait que la preuve ne lui a pas été établie, il ne faut pas dire pour autant que « si on ne lui donne pas le statut de mécréant alors c’est un musulman. » Dourar As-Saniya volume 10 pages 136, 137



20/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres