ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

Règle sur la prière derrière ceux qui appellent à l’aide un autre qu’Allah et le fait de les prendre pour amis

Question: Il y a un homme qui vit avec une communauté qui recherche l’aide d’un autre qu’Allah. Est-il permis qu’il prie derrière eux? Doit-il se séparer d’eux? Le Shirk est-il majeur? Et les prendre pour ami est-il semblable à prendre de vrais mécréants pour amis?

Réponse: Si la situation de ceux parmi lesquels il vit  est telle que vous le dites, qu’ils recherchent l’aide d’un autre qu’Allah, comme d’un mort ou d’un absent, d’arbres, des étoiles  etc, alors se sont des polythéistes, coupables de Shirk majeur, qui fait sortir de l’Islam.

Il n’est pas permis de les prendre pour amis, tout comme il n’est pas permis de prendre pour amis les mécréants, prier derrière eux n’est pas valide, ni se marier avec eux, ni vivre parmi eux, sauf pour celui qui les invite à la vérité avec des preuves, en espérant qu’ils répondront  à son appel et que leurs croyances religieuses seront corrigées par sa main.

Autrement, c’est une obligation pour lui de se séparer d’eux vers une autre communauté où il peut coopérer dans l’établissement des principes fondamentaux de l’islam et de sa jurisprudence et pour faire revivre la Sunnah du Messager d’Allah (Salallahou ‘aleyhi wa salam).

S’il ne peut le faire, alors il doit rester éloigné de ces sectes égarées, même si celui doit lui causer des difficultés. Cela se base sur ce qui a été authentiquement rapporté  de Hudhaifah, qu’Allah soit satisfait  de lui, qui a dit: “Les gens questionnaient le Messager d’Allah (Salallahou ‘aleyhi wa salam) à propos du bien, mais je l’ai questionné à propos du mal, de crainte que je n’y tombe. J’ai dit: "O Messager d’Allah! Nous étions dans un état d’ignorance et de péché  jusqu’à ce qu’Allah nous apporte ses bienfaits (c'est-à-dire l’Islam). Alors (ai-je dis), Y aura-t-il du mal après ce bien?" Il a répondu: "Oui." J’ai demandé: "Et y aura-t-il du  bien après ce mal?" Il a dit: “Oui, et dedans il y a Dakhan.” J’ai demandé: "Et qu’est-ce que Dakhan?" Il a dit: “Des gens qui accompliront des Sunan qui ne sont pas de ma Sunnah et qui guideront les gens  avec une autre guidance que la mienne –vous les reconnaîtrez  et les rejetterez.” J’ai demandé: "Et y aura-t-il un mal après ce bien?" Il a dit: ”Oui. Les appeleurs aux portes de l’enfer; quiconque leur répond, il y sera jeté.” J’ai dit: "O Messager d’Allah! (Peux-tu) nous les décrire?" Il a dit: “Oui. Ils sont de votre race  et parlent votre langue.”

J’ai dit: "O Messager d’Allah! Que m’ordonnes-tu de faire  si je les rencontre?" Il a dit: “Tiens-toi fermement à la communauté des musulmans et à leur chef ”. J’ai dit: "Et s’il n’y a ni communauté ni chef?" Il a répondu: “Alors évite tous ces groupes, même si tu dois mâcher  les racines des arbres et que tu dois en mourir ” (Al Bukhari nos 3606 et 7084).

Al-Bukhari et Muslim s’accordent sur son authenticité – que la paix et les bénédictions soient  sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille et ses compagnons.

Le comité permanent



03/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres