ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

suite de preuve de la non divinité de jesus (as)

Citation : « Sinon la Puissance du Saint Esprit et l’oeuvre première de la croix !la lettre a vieilli, c’est-à-dire que Christ est venu avec le vin nouveau, l’observance de la loi sous le joug du Christ Jésus »

Réponse : Ils ne l’ont ni tué ni crucifié, ce fut une illusion, de simples conjectures, en vérité ils ne l’ont point tué (Coran s4 v157)

Citation : « alors où Mohammed est-il enterré et où est le Christ ? Le Seul qui puisse sauver un perdu doit demeurer en vie n’est-ce pas ? »

Réponse : Le fait que le Christ soit au ciel ne lui confère guère la divinité ? Sinon Jean Baptiste serait dieu, Elie serait dieu ! Joseph serait Dieu ! De même le fait qu’un prophète soit enterré ne lui ôte guère la prophétie ? Sinon Moïse ne serait pas prophète, Abraham non plus, Jacob non plus et ainsi de suite ?

Citation : « La Parole dira Jean était Dieu par Jésus en conséquence tout a été créé par lui et pour lui Dieu peut il créer sa propre Parole ? »

Réponse : C’est une mauvaise interprétation de la parole de Jean. La Parole de Dieu se trouve partout dans le monde, et l’esprit de Dieu dans toutes les créatures. Jésus est une créature comme les autres, un messager de Dieu.

Citation : « Mais sûrement pas la condamnation ! »

Réponse : Toi qui n’a pas de doute, jette-toi d’un avion sans parachute, s’il ne t’arrive rien, je dirais que Jésus t’a accueilli dans ses bras. Et en même temps ce sera une preuve de ton salut dans l’au-delà.

Citation : « Pour finir mon seul avertisseur est le Saint Esprit et sa Parole une lumière sur mon sentier, une lampe a mes pieds. »

Réponse : Espérons que ce ne soit pas Satan qui agit au nom du Saint-Esprit ou d’un ange quelconque !

Citation : « Esaïe 9.5 dit : « Car un enfant nous est né…On l’appellera Admirable, conseiller, Dieu puissant. »

Réponse : C’est une fausse interprétation de la parole d’Esaïe. Esaïe a bien souligné l’unicité de Dieu. Il ne se contredit pas en attribuant la divinité à une personne autre que Dieu lui-même, il ne peut pas dire une chose et son contraire, écoute Esaïe :

Esaïe 40.18 A qui voulez-vous comparer Dieu ? Et quelle image ferez-vous son égale ?

Esaïe 44.6 Ainsi parle l’Éternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Éternel des armées : Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n’y a point de Dieu.

Esaïe 44.8 N’ayez pas peur, et ne tremblez pas ; Ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré ? Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu que moi ? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point.

Esaïe 45.6 Que hors moi il n’y a point de Dieu : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.

Esaïe 45.14 C’est auprès de toi seulement que se trouve Dieu, Et il n’y a point d’autre Dieu que lui.

Esaïe 45.21 N’est-ce pas moi, l’Éternel ? Il n’y a point d’autre Dieu que moi, Je suis le seul Dieu juste et qui sauve.

Esaïe 45.22 Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre.

Esaïe 46.9 Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre, Je suis Dieu, et nul n’est semblable à moi.

Esaïe 40.18 A qui voulez-vous comparer Dieu ? Et quelle image ferez-vous son égale ?

Bonjour Binjilc,

Il n’y aura aucun culte à rendre dans le Paradis. Celui-ci est un lieu de repos et de rétribution. Quant au culte ici-bas, il revient de droit à Dieu à l’exclusion de toute autre entité quelle que soit sa nature. Il n’y a pas de divinité à part Dieu. Jésus lui-même adorait Dieu et invitait les autres à adorer Dieu. Dans Jean 4.23, Jésus dit :

« Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. »

Il y a beaucoup d’autres versets où Jésus montre par les propos et par les actes que l’adoration doit être vouée à Dieu seul. Si tu aimes Jésus, Binjilc, ce n’est pas en l’adorant que tu vas lui plaire. Bien au contraire, ton adoration lui porte atteinte, dans la mesure où il ne veut pas être adoré et il ne veut pas s’octroyer la divinité.

Jésus adorait Dieu : Luc 6.12 : En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.

Quant à dire que des démons et esprits adorent Jésus, c’est pour induire les gens en erreur. Les esprits et les démons sont des associateurs qui adorent les idoles, les étoiles et autres phénomènes. Vas-tu les imiter dans l’égarement ?

Crois-moi Binjilc, je te veux du bien, Dieu est témoin de ce que je dis. Ce problème de l’adoration de Jésus est un problème extrêmement grave. Tu dois revoir tes croyances, notamment sur ce point.

Je prie Dieu le Tout-Puissant de te guider dans le droit chemin

Citation : « Voici une petite liste non exhaustive des versets qui montrent clairement la divinité de Jésus.

1 Jean 5:20 « Nous savons que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour Connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable en son Fils Jésus Christ, c’est Lui le Dieu véritable et la vie éternelle » »

Réponse : Cela ne veut pas dire que Jésus est Dieu. Ce passage a pour signification que Jésus a fait connaître Dieu du fait qu’il est son envoyé de la même façon que Moïse a fait connaître Dieu car il est son envoyé. Regarde ce que dit le même Jean dans sa 2e Epître :

2 Jean 1.3 que la grâce, la miséricorde et la paix soient avec vous de la part de Dieu le Père et de la part de Jésus Christ, le Fils du Père, dans la vérité et la charité ! Tu vois que Jean fait bien la distinction entre Dieu et Jésus !

Citation : « 1 Thimothée 3:16 « Et sans contredit le mystère de la piété est grand, Dieu a été manifesté en chair, a été vu des anges a été prêché aux nations, a été élevé dans la gloire »

Réponse : Il ne faut pas se limiter à un passage. Lis ce que dit Paul dans la même Epître :

1Timothée 1.1Paul, apôtre de Jésus Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus Christ notre espérance, 1 Timothée 2. 5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme 1 Timothée 5.21 Je te conjure devant Dieu, devant Jésus Christ, et devant les anges élus, d’observer ces choses sans prévention, et de ne rien faire par faveur. Lui aussi fait la différence entre Dieu et Jésus.

Citation : « Jérémie 23:6 Voici les jours où je susciterai à David un germe juste…Et voici le Nom dont on l’appellera Yahvé – notre justice. »

Réponse : Yahvé ou l’Eternel notre justice. Ce nom du Messie ne signifie pas que le Messie même, c’est-à-dire Jésus soit Yahvé ou l’Éternel. En effet, ce nom est donné (Jérémie 33.16) à la Jérusalem nouvelle, la cité du Messie. On l’appellera l’Eternel (ou Yahvé) notre justice. Selon ton raisonnement, Jérusalem aussi serait Dieu. Il faut donc entendre ce nom dans ces deux textes comme suit : Aux jours du Messie et dans la nouvelle Jérusalem, Jéhovah donnera la justice à son peuple, parce qu’il sera lui-même la justice de son peuple. Dans ces temps d’injustice, c’était de justice que les âmes fidèles sentaient le plus le besoin.

Citation : « Philippiens 2:6 Lui, de condition divine, ne retient pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu »

Réponse : Condition divine renvoie à sa naissance miraculeuse grâce au souffle de Dieu dans le sein de Marie. Cette origine ne lui confère pas la divinité ni un rang égal à celui de Dieu. C’est clair, Paul lui-même n’a jamais dit en termes clairs et sans équivoque, que Jésus est Dieu. 11 mai 2007 A Michel

Citation : « Comment Jésus peut-il être un simple homme lui qui existait avant de venir sur la terre ? »

Réponse :

Il s’agit d’une existence irréelle. Jésus existait dans le dessein de Dieu. Même dans l’hypothèse d’une existence réelle, elle ne fait pas de Jésus un dieu. Dieu a dit à Jérémie qu’Il le connaissait avant qu’il l’eut formé dans le ventre de sa mère et avant qu’il fût né : Jérémie 1.5 Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations.

Citation : « Jean 8:57 Les Juifs lui dirent : Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! Jésus leur dit : En vérité, en vérité je vous le dis : Avant qu’Abraham fût, je suis. Alors ils prirent des pierres pour les jeter contre lui ; mais Jésus se cacha et sortit du temple, passant au milieu d’eux, et ainsi il s’en alla. Et pourquoi voulaient-ils le lapider ? Ils appliquaient la loi.

Lévitique 24:16 Et celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort ; toute l’assemblée le lapidera ; aussi bien l’étranger que celui qui est né au pays, quand il blasphémera le nom de l’Éternel, il sera mis à mort. »

Réponse : Je suis d’accord avec toi. Mais pourquoi ne l’avaient-ils pas lapidé ?

Pourquoi avaient-ils renoncé à leur décision de le lapider ? Parce qu’ils avaient compris que dans la réalité Jésus n’a jamais voulu se faire passer pour Dieu.



01/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres