ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

celui pour qui la prière est obligatoire Les heures de prière.

Celui pour qui la prière est obligatoire :

La prière est obligatoire envers tous musulmans pubère et qui a sa raison.
La preuve est le hadith de ‘Ali (radhi Allahu ‘an) qui rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « la plume est levé sur trois personne : celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille ; l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la puberté ; le fou jusqu’à ce qu’il retrouve sa raison » (hadith authentique rapporté par Abû Dawud).

Dans ce hadith, le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « la plume est levé sur trois personne »
c'est-à-dire que les anges n’écrivent pas les actions de trois personnes :

« Celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille » : une personne qui dors n’est pas responsable de ses actes.
« l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la puberté » : tant qu’il n’a pas atteint l’âge de la puberté, les anges ne note pas ses bonnes ou mauvaises action.
« le fou jusqu’à ce qu’il retrouve sa raison »

Donc la prière est obligatoire sur toutes personnes musulmanes hormis ces trois.

Il est obligatoire pour la personne qui a la responsabilité de l’enfant (parents ou tuteur) de lui ordonner de faire la prière même si elle n’est pas obligatoire envers lui afin qu’il en prenne l’habitude. La preuve est le hadith de ‘Amr ibnu Chou'aib qui rapporte selon son père qui rapporte selon son grand père que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « ordonnez à vos enfants d’accomplir la prière à l’âge de 7 ans, et frappez-les s’ils refusent à l’âge de 10 ans, et séparez-les dans les lits » (hadith hassen rapporté par Abû Dawud et el Haqim).

Certains savants considèrent le verbe « ordonnez » comme une obligation pour les parents d’ordonner à leur enfant de faire la prière à l’âge de 7 ans, comme sheikh ‘Uthaymin (rahimahullah). Car on avait dit que la base dans un ordre du Prophète (صلى الله عليه و سلم) c’est que c’est une obligatoire jusqu’à preuve du contraire.

« à vos enfants » : les savants disent que cela englobe les filles et les garçons. Ce n’est pas seulement les garçons.

« d’accomplir la prière » : les savants ont dit qu’a coté de cela il faut également leur ordonner de faire les ablutions, car il n’y a pas de prière sans ablutions.

« et frappez-les s’ils refusent à l’âge de 10 ans » : les savants ont dit qu’il faut frapper doucement (tapoter) pour les intimider et il faut que cela apporte un bénéfice et non un préjudice.

Il y a divergence entre les savants concernant le fait de frapper les enfants en dehors des prières. Certains savants comme sheikh el Albanie disent qu’il est autorisé de frapper l’enfant uniquement lorsqu’il délaisse la prière en dehors on n’a pas le droit. D’autres savants disent que cela dépend du besoin et de l’enfant.

Le fait de frapper l’enfant doit apporter un bénéfice et non empirer la situation. Et c’est à la personne de voir en fonction de son enfant, du caractère …

Concernant la prière sheikh Uthaymin a été questionné sur le fait de réveiller les enfants pour salat as-sobh. Sheikh Uthaymin dit que lorsqu’ils ont 10 ans oui, et lorsqu’ils ont 7 ans cela dépend des situations mais il est préférable de les lever dès l’âge de 7 ans mais pas obligatoire par contre à l’âge de 10 ans cela devient obligatoire même pour salat as-sobh.

« et séparez-les dans les lits » : A l’âge de 10 ans les enfants ne peuvent plus dormir dans le même lit. Les savants ont dit qu’il faut séparer les filles entre elles et les garçons entre eux et séparer les filles des garçons. On ne les sépare pas de la chambre mais du lit. La sagesse de cela est qu’à 10 ans les enfants commencent à ressentir du plaisir et le fait de les laisser dans le même lit cela peut créer des masahib.


les signes qui permettent de dire qu'on a atteint l'âge de la puberté :

1- La sortie de sperme avec sensation de plaisir pour l'homme ou la femme

2- L'apparition de poils autours du pubis selon sheikh 'Uthaymin ou l'apparition de la moustache pour sheikh el Fawzan.

La preuve est le hadith de Attiyah al Qurazi qui dit : "nous avons exposés au Prophète (صلى الله عليه و سلم) le jour de la bataille de qurayza (la bataille du fossé) des soldats. Il nous a ordonné de tuer ceux qui avaient des poils apparents et d'épargner ceux qui n'en avaient pas".

Autrement dit, le prophète (صلى الله عليه و سلم) lorsqu'il ne voyait pas de poils apparents, il considérait la personne comme non pubert, donc il ne fallait pas la tuer. En temps de guerre, il est interdit en islam de tuer les femmes, les vieillards et les enfants.

3- Atteindre 15 ans pour l'homme ou la femme même s'il n'y a pas d'autres signes.

La preuve est le hadith d'ibnu 'Omar qui dit qu'il s'est présenté pour combattre lors d'une bataille et le prophète (صلى الله عليه و سلم) ne l'a pas autorisé car il avait 14 ans. Et le jour de khandaq (la bataille de la tranchée), ibnu 'Omar c'est présenté au prophète
(صلى الله عليه و سلم) alors qu'il avait 15 ans et il (صلى الله عليه و سلم) l'a autorisé a combattre.

Une autre preuve est la parole de nâf'i, qui dit : "je suis parti voir 'Omar ibnu 'Abdel 'Aziz qui était à l'époque calife des musulmans et je lui ait cité le hadith de ibnu 'Omar." 'Omar ibnu 'Abdel 'Aziz lui répondit : "c'est la limite entre le petit et le grand". Il ('Omar ibnu 'Abdel 'aziz) écrivit aux militaires qui étaient sous son commandement et leur ordonna de faire combattre ceux qui ont 15 ans et ordonna de laisser ceux qui ont moins de 15 ans avec les femmes et les enfants. (parole rapporté dans Boukhary et Mouslim)

4- L'apparition des menstrues pour la femme même si elle a moins de 15 ans.

Les heures de prière :

Allah dit dans le Coran : « la prière est prescrite envers les croyants à des heures déterminés » (Sourate An-Nissa’, verset 103). Dans ce verset Allah nous montre bien à la fois l’obligation d’accomplir la prière et également qu’elle doit être accomplie a des horaires bien précis.


Preuves des horaires dans le Coran et la sunnah :

Allah dit dans le Coran : « Accomplis la Salat au déclin du soleil jusqu'à l'obscurité de la nuit, et [fais] aussi la Lecture à l'aube, car la Lecture à l'aube a des témoins. » (Sourate el ‘Isrâ, verset 78).

Le déclin du soleil est après le zénith lorsque le soleil redescend. Les savant l’appel az-zawâl, c’est lorsque le soleil dépasse le zénith. C’est là ou débute l’heure du dhor.

« l’obscurité de la nuit » : Le milieu de la nuit.

« et [fais] aussi la Lecture à l'aube, car la Lecture à l'aube a des témoins.» : la lecture à l’aube fait référence à salat al fajr, les témoins sont les anges.

Dans ce verset Allah dit : « Accomplis la Salat au déclin du soleil jusqu'à l'obscurité de la nuit » cela englobe 4 prière : ad-dhor, al ‘asr, al maghreb et al ‘isha.

Ensuite Allah dit : « et [fais] aussi la Lecture à l'aube ». Allah a cité les 4 prières ensemble car elles se succèdent les unes après les autres. Concernant el fajr, il y a une période avant ou il n’y a pas de prière [obligatoire] et il y a une période après ou il n’y a pas de prière, c’est pour cela qu’Allah dit : « et [fais] aussi la Lecture à l'aube ».

Sur le fait que les 4 prières se succèdent les unes après les autres, lorsque l’heure du dohr sort automatiquement l’heure du ‘asr rentre et lorsque l’heure du ‘asr sort automatiquement l’heure du maghreb rentre et lorsque l’heure du maghreb sort automatiquement l’heure de l’isha rentre et lorsque l’heure de l’isha sort il y a un laps de temps jusqu’au fajr et après le fajr, il y a un laps de temps jusqu’au dohr. C’est pour cela qu’Allah subhanahu ta’âla à séparé dans ce verset.


Ensuite le sheikh cite le hadith de Jabir ibnu ‘Abdillah (رضي الله عنه) qui dit que Jibril (‘alayhi salam) est venu vers le prophète (صلى الله عليه و سلم) et lui dit : « lève toi et pris », et le prophète (صلى الله عليه و سلم) a prié à dohr lorsque le soleil avait dépassé le zénith (lorsqu’il débute son déclin). Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu à l’heure du ‘asr et lui dit : « lève toi et pris », le prophète (صلى الله عليه و سلم) a prié el ‘asr lorsque l’ombre de chaque chose est équivalente à cette même chose (ex : l’ombre d’un bâton est à la même longueur que le bâton ; l’ombre d’une personne est à la même taille que la personne). Puis l’ange Jibril (‘alayhi salam) est venu au prophète (صلى الله عليه و سلم) à l’heure du maghreb et lui dit : « lève toi et pris », et le prophète (صلى الله عليه و سلم) à prié el maghreb lorsque le soleil c’est couché. Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu vers le prophète (صلى الله عليه و سلم) à l’heure du ‘isha et lui dit : « lève toi et pris », le prophète (صلى الله عليه و سلم) à prié el ‘isha lorsque le crépuscule à disparu. Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu au prophète (صلى الله عليه و سلم) à l’heure du fajr et lui dit : « lève toi et pris », et le prophète (صلى الله عليه و سلم) à prié el fajr lorsque l’aube est apparu. Puis Jibril est venu le lendemain à l’heure de dohr et il dit au prophète (صلى الله عليه و سلم) : « lève toi et pris », et le prophète (صلى الله عليه و سلم) a prié lorsque l’ombre de chaque chose étaient égale à cette même chose. Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu à l’heure du ‘asr et dit au prophète (صلى الله عليه و سلم) : « lève toi et pris », le prophète (صلى الله عليه و سلم) lorsque l’ombre de chaque chose était le double de cette même chose (ex : la longueur de l’ombre d’un bâton est le double de la longueur réel du bâton ; la longueur de l’ombre d’une personne équivaut au double de la longueur réel de la personne). Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu au prophète (صلى الله عليه و سلم) pour le maghreb à la même heure [que la veille]. Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu au prophète (صلى الله عليه و سلم) à l’heure du ‘isha lorsque la moitié de la nuit fut entamé, ou bien lorsque le premier tiers à était dépassé ; puis le prophète (صلى الله عليه و سلم) à prié el ‘isha. Puis Jibril (‘alayhi salam) est venu lorsque le soleil était très jaunâtre (cad juste avant qu’il se lève) et il dit au prophète (صلى الله عليه و سلم) : « lève toi et pris », le prophète (صلى الله عليه و سلم) à prié el fajr. Puis Jibril (‘alayhi salam) a dit : « entre ces deux tranches d’heures il y a l’heure [de la prière] »

L’imam at-termidhi à rapporté la parole de l’imam el boukhary qui dit : « le hadith le plus authentique rapporté en terme de prière est le hadith de Jâbir »


Le crépuscule : il y a deux crépuscules, il y a le crépuscule blanc et le crépuscule rouge. Le crépuscule c’est la lueur que l’on voit à l’horizon lorsque le soleil se couche. Tant que cette lueur rougeâtre est présente, c’est l’heure du maghreb. Lorsque le crépuscule rouge disparait, l’heure du maghreb est passée. Le crépuscule blanc ne doit pas être pris en considération, il dure beaucoup plus longtemps que le crépuscule rouge.

Les savants estiment la lueur rouge à environ 45 minutes comme sheilkh Mouqbil (rahimahullah) ; d’autres disent que c’est un peu prêt 1 heure comme sheikh el Albany (rahimahullah) ; d’autres savants disent que c’est un peu prêt 1 heure et demi comme sheikh ‘Uthaymin (rahimahullah). En fonction des pays, le crépuscule (donc l’heure du maghreb) dure plus ou moins longtemps. Le crépuscule blanc peut durer jusqu’au premier tiers de la nuit, c’est une lueur blanche qui reste à l’endroit ou le soleil se couche.


L’aube : il y a deux sortes d’aube, la première aube est ce que les savants appels « l’aube trompeuse », durant l’aube trompeuse les lueurs sont verticales, elles ne couvrent pas l’horizon, après ces lueurs la nuit reviens. La deuxième aube est l’aube véridique, c’est une lueur blanche qui couvre l’horizon du nord au sud. L’aube véridique n’est pas suivie de ténèbres, la lueur blanche est ininterrompu jusqu’au levé du soleil, il n’y a plus de nuit qui revient contrairement à l’aube trompeuse.


Synthèse des horaires :

L’heure du dohr : est du déclin du soleil jusqu’à ce que la longueur de l’ombre d’une chose est égale à la longueur de cette même chose.

Pour repérer le déclin du soleil : les savants disent que lorsque le soleil est au zénith et que l’on plante un bâton dans le sol, théoriquement si le sol est droit et que le bâton à bien était planté, il n’a pas d’ombre. A partir du moment où l’on verra apparaitre qu’un millimètre d’ombre à droite [du bâton], l’heure du dohr rentre. Et lorsque le bâton est mal planté, par exemple si l’on voit de l’ombre alors que le soleil est au zénith. Les savants disent que pour reconnaitre, il faut observer l’ombre, elle va diminuer jusqu’à un moment ou elle ne diminuera plus et lorsque l’ombre va commencer à dépasser le bâton c’est l’entré du dohr [explication que sheikh el Albany a apporté].


L’heure du ‘asr : est à partir du moment où l’ombre d’une chose est égale à cette même chose jusqu’au couché du soleil.

Les savants ont distingués deux types d’horaire pour el ‘asr, il y a l’heure obligatoire qui est à partir du moment où l’ombre d’une chose est égale à cette même chose jusqu’à ce que le soleil devienne jaunâtre car il y a un hadith du prophète (صلى الله عليه و سلم) qui interdit de faire el ‘asr après que le soleil commence à devenir jaunâtre. Entre ces deux horaires, il est obligatoire de faire el ‘asr.

Et le savants donnent de façons de reconnaitre cet horaires obligatoire : premièrement soit lorsque le soleil devient jaunâtre ou bien comme il le cite dans le hadith, lorsque l’ombre de chaque chose est le double de la chose.

Ensuite il y a l’heure de dernier recours pour celui qui a eu un empêchement légiféré de faire el ‘asr avant que le soleil soit jaunâtre. Cette heure ce situe entre le moment ou le soleil commence à devenir jaunâtre ou bien lorsque l’ombre est le double de la chose jusqu’au couché du soleil.

C’est pour cela que le sheikh dit ici que l’heure du ‘asr est du moment où l’ombre de la chose est égale à la chose jusqu’au couché du soleil. Parce que c’est effectivement l’heure du ‘asr mais il cite après le hadith du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui interdit de faire le ‘asr après que le soleil devienne jaunâtre.


L’heure du maghreb : commence du coucher du soleil jusqu’à la disparition du crépuscule rouge.

La preuve est le hadith du prophète (صلى الله عليه و سلم) jugé bon, rapporté par Muslim et Abou Dawud ou le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « l’heure du maghreb est jusqu’à la disparition du crépuscule ».


L’heure de l’isha : est de la disparition du crépuscule rouge jusqu’à la moitié de la nuit.

La preuve est le hadith du prophète (صلى الله عليه و سلم) qui dit : « l’heure de l’isha est jusqu’à la moitié de la nuit ».

Pour calculer la moitié de la nuit, on calcule le nombre d’heure qu’il y a entre le maghreb et le fajr est on divise se temps en 2. Puis soit on l’ajoute à l’heure du maghreb ou on le soustrait à l’heure du fajr, on arrivera toujours à la moitié de la nuit. Supposons que le maghreb par exemple est à 19 heures et que le fajr est à 7 heures ; ça fait 12 heures, la moitié 6 heures. Donc on rajoute 6 heures à 19 heures ça faits 1 heure du matin ; si on soustrait 6 heures à 7 heures, ça fait 1 heures du matin.


L’heure du fajr : commence à l’apparition de l’aube véritable jusqu’au levé du soleil.

La preuve est le hadith du prophète (صلى الله عليه و سلم) : « l’heure de salat as-sobh est de l’apparition de l’aube jusqu’au lévé du soleil ». (hadith bon rapporté par Muslim, Abou dawud et An-nasa’i).



12/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres