ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

Le mariage d'une personne non pratiquante avec une pratiquante

Question :

 

Je travaille en tant que préposé aux mariages et j’ai entendu de la part de ceux qui s’attribuent un savoir (religieux) que le contrat de mariage qui unit un couple dont l’un ne prie pas est nul et qu’il est interdit de l’établir.

 

Est-ce exact ?

 

Que devrais-je faire si l’on me demande d’établir un tel contrat ?

 

Dois-je leur demander si ils prient ou non?

 

Répondez-nous.

 

Puisse Allah vous récompenser.

 

Réponse :

 

Si vous savez que l’un des membres du couple ne prie pas, ne l’unissez pas à l’autre par le mariage car l’abandon de la prière est un acte de mécréance compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)

 

« Ne sépare l’homme de la mécréance et du polythéisme que l’abandon de la prière »

(cité par Mouslim dans son Sahih)

 

et des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :

 

« La prière est à la base du contrat qui nous lie à eux »

(cité par l’imam Ahmad et les auteurs des Quatre Sunan et rapporté grâce à une chaîne solide).

 

Nous demandons à Allah d’améliorer les conditions des musulmans et de bien guider les égarés qui se trouvent parmi eux.

 

Il est l'audiant et très proche.

 

Tome 8 page 396

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz



06/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres