ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

quand est apparue la secte des rawafids ( les chiites)

uand est apparue la secte des « rawâfidhs » ?

               La secte des « rawâfidhs » est née avec l’apparition d’un juif nommé Abdallah ibn Saba. Il se faisait passer pour un musulman et prétendait aimer la famille du prophète. Il montrait un une affection démesurée pour Ali qu’Allah l’agrée en prétendant que la succession pour le califat lui revenait. Puis il l’a élevé au rang de divinité. Ces faits sont reconnus par les propres ouvrages chiites. 

             Al Qomy, dans son ouvrage « Les dits et les factions »[1], reconnaît son existence ( c’est-à-dire celle de Abdallah ibn Saba ) et le considère comme le premier à avoir clamé l’obligation de l’imama de Ali et son retour, et avoir tenu des propos de dénigrements à l’encontre de Abu Bakr, ‘Omar, Othman et à l’encontre de l’ensemble des compagnons. Ces faits sont aussi reconnus dans l'ouvrage «  les groupes chiites » d’An-nubakhty[2] ainsi que dans le livre d’Al-Kachchy connu sous le titre « Les hommes d’Al-Kachchy »[3]

                Parmi les chiites contemporains reconnaissant l’existence d’Abdallah ibn Saba : Mohammed ‘Ali Al Mouaalim, dans son livre «  Abdallah ibn Saba, la réalité ignorée »[4]

        Tous ceux susmentionnés sont de grands maîtres chiites, et reconnaître une chose en est la meilleure des preuves.

            

                   Al Baghdadi a écrit : « Les sabiyyah, ce sont les partisans de Abdallah ibn Saba. Ce dernier montra une dévotion exagérée pour Ali jusqu’à lui attribuer la prophétie. Puis il outrepassa les limites au point de dire qu’il était Allah » et aussi : « Ibn As-sawdâ, c’est-à-dire Ibn Saba, était d’origine juive, de la tribu de Hayrah, il proclama son islam et aspira à une présidence et un affairisme parmi les gens de Koufa. Il leur déclara qu’il avait trouvé écrit dans la Thora que tout prophète avait un testamentaire et que Ali – qu’Allah l’ait en son agrément – était le testamentaire de Mohammad – Paix et Salu tsur lui »

         Al Shahrastani mentionne qu’Ibn Saba fut le premier à avoir parlé d’un écrit ( nass ) concernant l’imama de Ali –qu’Allah l’ait en son agrément- et que les Sabiyyah  furent les premiers à avoir parlé de la doctrine de l’Occultation et du Retour. Les chiites, par la suite, malgré leurs divergences et leur division, reprirent à leur compte cette allégation de l’imama d’Ali et de son califat, basée sur un texte et une recommandation testamentaire. Ces idées remontent à ibn Saba. Après cela, les chiites se scindèrent en plusieurs dizaines de groupes chacune avec ses idées.

         C’est donc ainsi que les chiites introduisirent cette hérésie de la recommandation testamentaire, du Retour et de l’Occultation et qui plus est de la divinité des imams[5] en conformité avec Ibn Saba le juif.

 


[1] Cf. « Al-maqalat wal firaq » (Les dits et les fractions ) Al-Qumy p. 10 à 21

[2] cf. « Firaq ach-chi’a » ( les groupes chiites ) An-nubakhty  p. 19 à 20

[3] Voir les nombreux témoignages qu’a rapporté Al-kachchy concernant Ibn Sabâ et ses convictions, cf. du n° 170 à 174 p. 102 à 108.

[4] Ce livre est une réponse à un ouvrage composé par un chiite s’appelant  Mortadâ al’askary  déniant l’existence de ‘Abdullah ben Sabâ et ayant pour titre : « Abdullah ben Sabâ wa asâtîr ukhra » ( abdullah ben Sabâ et  autres fabulations )



21/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres