ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

Quel est la croyance des « rawâfidhs » concernant les attributs divins ?

Les « rawâfidhs » sont les premiers à avoir parlé d’anthropomorphisme . Ibn Taymiyyah[1] a précisé que parmi les « rawâfidhs » ce sont Hicham ibn Al Hakem, Hichem ibn Sâlam al Jawâlîqi, Yunes ibn Abderrahman Al Qomi et Abu Ja’far Al Ahwal[2] qui sont à l’origine de cette terrible hérésie. Ces derniers étaient tous de grands maîtres appartenant à la branche duodécimaine puis ils sont devenus Jahmiyya déniant les attributs divins comme il est mentionné dans leurs écrits. En effet, ils ont décrit Allah en réfutant certains de ses attributs qui Lui étaient affirmés. Ibn Babouyeh rapporte plus de soixante-dix versions qui dénie à Allah toute temporalité, localisation, qualité, mouvement ou déplacement et tout attributs en rapport avec les corps, qu’il n’est pas tangible, corporel ou imagé[3].

           Leurs maîtres ont donc adopté cette doctrine qui consiste à renier les attributs divins mentionnés dans le Coran et la Sounnah. Ainsi, ils ne reconnaissent pas la descente d’Allah, ils disent que le Coran est crée et ils dénient la vision du Seigneur dans l’au delà. On relève dans le livre «  Les océans de lumières » ce qui suit : on questionna Abou Abdallah Jaafar Al Sadeq au sujet de la vision de notre Seigneur au Jour de la résurrection. Il répondit : » Gloire à Allah, Il est au dessus de tout cela, les regards ne peuvent l’ atteindre[4]. Ils affirment même que : « Celui qui attribue à Allah certains attributs, comme la vision, n’est plus musulman », comme le précise leur maître Jaafar Al Najfi. Cependant, la vision est une vérité citée dans  le Coran et la Sounnah, cela sans saisir ni comprendre le comment. Allah dit : [  Ce jour là il y aura des visages lumineux * contemplant leur Seigneur ]  chap. 75, v. 22et 23

 Quant à la Sounnah, Al Bukhari et Muslim dans leurs recueils de traditions authentiques rapportent ce que Jarir ibn Abdallah Al Badjali a dit : « Nous étions assis avec le prophète – Paix et Salut sur lui-  une nuit de pleine lune lorsqu’il  leva les yeux vers elle et dit : Vous verrez votre Seigneur  comme vous voyez cette lune sans aucun doute quant à sa vision[5] ». Les versets et hadiths rapportés à ce sujet sont nombreux et nous ne pouvons tous les mentionner[6].


[1] « Mihâj as-sunna » ( la voie de la sunnah ) , Ibn Taymiyyah  v.I  p.20

[2] « A’tiqadât firaq al-muslimin wal –mushriqin » ( les croyances des musulmans et des associateurs ) p. 97

[3] « At-tawhid » ( l’unicité ) Ibn Babouyeh

[4] cf. «  Bihar al-anwar » ( les océans de lumières) Al-Majlisi v. 4 p. 31

[5] Al-Bukhari , hadith  n° 544 et Muslim n° 633

[6] cf. les ouvrages des gens de la Sunnah et du consensus conc



21/12/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres